Mardi 29 juin 1999.
Manaus ( Amazonas ).

La journée sera consacrée à une balade en bateau aux alentours de Manaus. La première halte se situe au niveau de la confluence entre le Rio Négro et le Rio Solimões. C'est super impressionnant, les deux fleuves coulent l'un à côté de l'autre sans se mélanger du fait d'une différence de densité et de composition chimique. Nous continuons notre excursion à travers les multiples bras de l'Amazone et nous arrivons dans une ville inondée (Vila do Careiro). Tout est sur pilotis, les rues sont faîtes de planches de bois, les taxis se déplacent en barque, une sorte de Venise mais à la brésilienne.
Après ce magnifique arrêt nous avons parcouru les abords de l'Amazone pour se retrouver dans un village de pêcheurs. L'équipe de cameramen y a réalisé une petite interview pour tenter de mieux comprendre leur vie dans un milieu aussi peu avenant. Nous repartons pour se poser à proximité d'une halte fluviale où nous avons pris un petit bain dans une eau couleur Nesquik avec les piranhas et autres bébètes pas vraiment domestiques, mais aucune perte à déclarer (pourtant on y met tout notre cœur).
De retour sur Manaus, nous avions une faim de marmule et pour trouver à manger dans un cadre un peu exotique et loin du groupe, on s'est un peu plus enfoncé dans la ville. Ça n'a pas été l'idée la plus lumineuse que l'on ait eue, des mômes défoncés à la colle nous ont suivi, cherchant à avoir un peu d'argent, mais fauchés comme on l'était, on a préféré faire abstraction et rentrer doucement vers des contrées moins louches.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir Cliquer sur l'image pour l'agrandir